Aménagements pour préserver la zone côtière naturelle - Saint-Malo

publié le 31 mai 2021

Saint-Malo, ville littorale de presque 50 000 habitants, est une destination touristique.de la région Bretagne. L’action TEPCV a contribué à la réhabilitation écologique et la préservation d’espaces naturels.



Présentation de la structure et du territoire

Saint-Malo, principal port de la côte nord de Bretagne, ville littorale de presque 50 000 habitants, est une destination touristique. Elle abrite des zones naturelles riches en biodiversité en limite urbaine qu’elle souhaite préserver.

Lauréat : Saint-Malo Agglomération
Bénéficiaire : Ville de Saint-Malo

Thématique TEPCV


Préservation de la biodiversité, Nature en Ville, protection
des paysages et promotion d’un urbanisme durable

L’action TEPCV et son contexte

Agrandissement d’une zone de nature en cœur de ville

La pointe de la Varde est située en cœur de ville et composée de landes littorales, falaises, plages, dunes, etc. Elle représente un paysage emblématique de la Côte d’Emeraude, l’un des derniers vestiges malouins de la « Côte sauvage ».

L’attractivité et la situation de ce site entraînent un déficit de la végétation qui souffre du piétinement. Le site compte plus de 100 000 visiteurs/an malgré sa capacité limitée, et accueillait encore récemment un stationnement de camping-cars toute l’année.
L’action TEPCV a eu pour objectif la réhabilitation et la préservation du site.

Objectifs du programme de réhabilitation de la Varde

Bilan de l’action TEPCV

1. Reconquête de la pointe de la Varde

La pointe de la Varde est un site protégé classé espace naturel sensible et Natura 2000.

En vue de protéger et de restaurer le site, des travaux ont été réalisés en 2020 et 2021.
- Fermeture de la route pour préserver les amphibiens et développer les mobilités douces
- Suppression du parking sauvage en cœur de site naturel et restauration écologique des surfaces
- Élimination de plantes invasives (herbe de la pampa, lyciet commun)
- Travaux d’aménagement d’une aire de stationnement de 70 places en recul du littoral pour compenser la suppression des stationnements existants (aire au revêtement perméable et séparée en deux compartiments)
- Mise en place d’un suivi faune et flore suite aux aménagements
- Aménagement d’un escalier d’accès à la plage de la Varde pour préserver la dune des autres passages sauvages


D’autres travaux ont eu lieu visant la restauration écologique d’environ 5 800 m² de prairies arrière-dunaires et de pelouses aérohalines :
- Renaturation de l’ancien parking de la Varde et délimitation des cheminements par des ganivelles
- Pose de ganivelles et d’un géofilet pour la renaturation de la pointe du Minihic

Ce projet a été réalisé en concertation avec les acteurs impliqués :

- Mise en place d’un comité de suivi environnemental avec de nombreux partenaires (services de l’État, Conservatoire du littoral, Département, associations) pour 3 années minimum après aménagement (2020-2023)

- Partenariat avec l’association Bretagne Vivante pour le suivi écologique du chantier et le suivi naturaliste après renaturation

2. Aménagement de l’ancien camping du Nicet en parc de loisir

L’ancien camping du Nicet a été transformé en un parc de loisirs à destination des Malouins et des visiteurs. Son aménagement a été réfléchi afin de s’intégrer au mieux dans l’espace naturel de la Varde.


- Coupe des haies horticoles et plantation de 98 arbres (aulnes, frênes, figuiers, chênes, peupliers…)
- Pose d’une aire de jeux en bois (robinier non traité) choisie par des enfants lors d’un atelier de concertation
- Pose de dalles de pierre naturelle de provenance locale (granit breton)
- Pose de mobilier en bois non traité (tables et bancs en frêne, potelets et barrières en chêne, platelage en chêne)
- Élimination des plantes invasives (cinéraire maritime)
- Mise en place d’une gestion différenciée des prairies
- Construction d’un sanitaire public (toilette automatique Sagelec fabriqué en France) pour éviter les toilettes sauvages, intégré dans un préau en ossature bois
- Installation d’une bibliothèque participative sous le préau
- Pose de pavés coquillage pour l’aménagement des places de parking




Données descriptives de l’action TEPCV [1]

  • Nom du lauréat sur la convention TEPCV : Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Malo (Saint-Malo Agglomération)
  • Date de signature de la convention : 30 décembre 2016
  • Montant de la subvention TEPCV de l’Etat par rapport au montant total de l’opération : 500 000 € de subvention pour 750 000 € de dépenses justifiées

En savoir plus :
Cliquer sur l’image pour en savoir plus sur le thème "Biodiversité, présentation et informations clés".
  (nouvelle fenetre)

[1Source : DREAL Bretagne