Les thèmes TEPCV

 

1 : Réduction de la consommation d’énergie dans le bâtiment et l’espace public.

2 : Diminution des émissions de gaz à effet de serre et des pollutions liées aux transports.

3 : Développement de l’économie circulaire et de la gestion durable des déchets.

4 : Production d’énergies renouvelables locales

5 : Préservation de la biodiversité, protection des paysages et promotion d’un urbanisme durable

6 : Promotion de l’éducation à l’environnement, de l’écocitoyenneté et mobilisation des acteurs locaux.

 
 
 
 
La réduction de la consommation d’énergie

Les économies d’énergie sont l’un des axes prioritaires de la transition énergétique : elles apportent en même temps pouvoir d’achat pour les ménages, compétitivité pour les entreprises, innovation et création d’activité économique, réduction des émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Elles sont également essentielles pour réduire la facture énergétique de la France, ainsi que le déficit de la balance commerciale. Pour être durable, notre économie doit diminuer sa dépendance à l’énergie.

 
La mobilité propre

Le développement des véhicules propres et notamment électriques doit participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, à la réduction de la dépendance énergétique au pétrole du secteur des transports et à l’amélioration de la qualité de l’air en milieu urbain. La filière véhicules propres constitue en outre un enjeu industriel majeur pour la filière automobile.

 
La lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets

La loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) a renforcé la priorité donnée à la prévention de la production de déchets dans les actions à mener pour favoriser la transition vers une économie circulaire et non plus « linéaire ».
En France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 millions de tonnes de produits par an, soit une valeur commerciale estimée à 16 milliards d’euros.

 
Le développement des énergies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables bénéficie d’un soutien de l’État soit en amont dans le domaine de la recherche et développement, soit en phase d’industrialisation en soutien à la demande et au déploiement commercial (par exemple par le biais de tarifs d’achat, d’appels d’offres ou de dispositifs fiscaux).

 
La préservation de la biodiversité

une opportunité pour le développement économique et la création d’emplois

 
L’éducation à l’environnement

L’éducation à l’environnement et au développement durable est porteuse d’enjeux essentiels en termes d’évolutions des comportements, de connaissances nouvelles et de mise en capacité de chacun, au quotidien, d’être acteur de la transition et de la mise en œuvre des objectifs de développement durable