Malaunay , « le petit poucet » vise l’autonomie énergétique à l’horizon 2050

publié le 1er mars 2017

Malaunay, 6 000 habitants, autrefois ville industrielle, est à la fois rurale et urbaine. La commune vise l’autonomie énergétique à l’horizon 2050. Elle s’est engagée depuis presque 10 ans une politique énergie climat opérationnelle et stratégique et souhaite l’approfondir grâce à l’aide TEPCV. L’enjeu est aussi de montrer qu’une petite commune peut fédérer, mobiliser, innover et faire modèle pour ceux qui doutent de leur capacité à agir.


« Malaunay fait figure de petit Poucet aux côtés des autres lauréats avec ses 6000 habitants. Mais grâce à la signature de la convention, nous allons pouvoir financer 10 actions. Nous allons rénover un groupe scolaire en y installant des panneaux photovoltaïques afin de couvrir 75% des besoins énergétiques de l’école, et remplacer l’éclairage dans les salles de classe par des ampoules LED. Nous comptons aussi accompagner les commerçants afin d’aboutir à la suppression des sacs plastiques. » Guillaume Coutey, maire de Malaunay

Malaunay par les actions → Télécharger la présentation
malaunay presentation tepcv 27fev2017 (format pdf - 807.1 ko - 01/03/2017)

Une petite commune peut innover

Malaunay, autrefois ville industrielle, est à la fois rurale et urbaine. La commune tient à être exemplaire en matière de transition énergétique et a engagé depuis presque 10 ans une politique énergie climat opérationnelle et stratégique, appuyée par Cit’ergie. Elle souhaite approfondir sa politique en visant l’autonomie énergétique à l’horizon 2050 et renforcer la résilience du territoire et de ses habitants. L’enjeu est aussi de montrer qu’une petite commune peut fédérer, mobiliser, innover et faire modèle pour ceux qui doutent de leur capacité à agir.

Actions phares proposées ou déjà mises en œuvre

Malaunay a été la première commune de Seine-Maritime reconnue Cap Cit’ergie en juin 2013, puis Cit’ergie en 2015. La rénovation en 2014 du gymnase Nicolas Batum, seul gymnase de la commune, lauréat de l’appel à projets Prebat lancé par l’Ademe, constitue un exemple de réhabilitation responsable du fait de sa sobriété énergétique. L’équipement consomme 62 % d’énergie en moins suite à sa réhabilitation.

La mise en œuvre d’un partenariat étroit avec les bailleurs sociaux a permis la construction de 40 logements à énergie positive avec Logéal et ERDF.
Dans le cadre du partenariat avec ERDF, les locataires participeront aux phases de test du futur espace numérique de mise à disposition des données de consommation Linky, contribuant au développement des réseaux intelligents. 30 logements à énergie positive, 200 % ENR, seront construits par Habitat 76.

La construction d’une chaufferie biomasse permettra d’alimenter en chaleur renouvelable un groupe scolaire, un espace socio-culturel et la piscine municipale. Elle permettra d’ici 2017 d’éviter 322 teqCO2/an et contribuera à l’autonomie énergétique de la ville.
La tenue de l’exposition « The place to C » en novembre-décembre 2015, labellisé COP21 CMP11 Paris 2015, regroupant 17 partenaires (associations, entreprises, institutions), qui a été fortement relayé dans les medias locaux (presse, TV) et a touché plus de 7000 visiteurs (scolaires, animateurs, 600 élèves des école de Malaunay et des comunes voisines) pour mieux comprendre les questions environnementales et les enjeux de la COP 21.

Les actions en cours et à venir

• Rénovation thermique et fonctionnelle du groupe scolaire Miannay, installation de panneaux solaires photovoltaïques pour autoconsommation et basculement de l’éclairage en LED
• Étude de potentiel pour l’installation de panneaux solaires sur l’ensemble des toitures publiques et installation de panneaux sur le toit de l’église pour autoconsommation
• Acquisition d’une caméra thermique et formation du personnel pour mise en place d’un service d’accompagnement à la maîtrise de l’énergie et d’intervention contre la précarité énergétique
• Création d’un club des entreprises et artisans engagés dans la transition énergétique et la croissance verte
• Équipements pour éliminer l’utilisation de phytosanitaires et permettre une gestion raisonnée des espaces verts
• Plantation d’arbres, arbustes ou plantes aquatiques purificatrices d’eau
• Achat de véhicules électriques et de véhicules GNV pour la collectivité
• Fournitures de sacs imprimés ou de paniers aux commerçants pour substitution des sacs plastique

Le territoire en chiffres

• Couvrir 20 % de la demande électrique du territoire grâce aux énergies renouvelables à l’horizon 2020
• Réduire de 20 % de la consommation électrique pour le patrimoine de la commune d’ici 2017
• 50% de véhicules électriques ou GNV pour la flotte municipale d’ici 2018
• 50% de couverture ENR en 2018 pour le patrimoine communal
• 40 visites à domicile pour le Service d’accompagnement à la maitrise de l’énergie (AME) d’ici 2018
• Objectif d’être le 1er producteur d’énergie public d’Enercoop Normandie
• 500 arbres et arbustes fruitiers plantés d’ici 2018
• ¾ de l’investissement orienté TEPCV
• 6 bornes de recharge électrique d’ici 2018
• 50% de bio et local dans les cantines d’ici 2018