Montrichard Val de Cher

publié le 3 juillet 2017

Montrichard Val de Cher, commune nouvelle d’un peu plus de 4000 habitants est lauréate à TEPCV depuis le 30 décembre 2016.

Cette commune a signé depuis plusieurs avenants :
- un qui rajoutait une action dans le domaine de la mobilité durable ;
- un autre sur l’éclairage public.

Son projet, qui vient compléter et accélérer un certain nombre d’actions déjà mises en œuvre (Conseil d’Orientation Energétique du Patrimoine, audit énergétique de l’éclairage public, plantations d’arbres dans les écoles, mises en place de potagers, de composts, …),

comprend 12 actions en vue de :

réduire la consommation d’énergie dans le bâtiment et l’espace public :
- rénovation énergétique de bâtiments.
- modernisation de l’éclairage public.

diminuer les émissions de gaz à effet de serre et les pollutions liées aux transports :

- acquisition de véhicules électriques.
- réalisation d’une aire de covoiturage au droit de la gare SNCF.

gérer durablement les déchets :
- développement des composteurs.
- valorisation des déchets verts de la commune.

produire des énergies renouvelables :
- ballon d’eau chaude sanitaire solaire.
- mise en place d’ombrières.
- étude de faisabilité pour l’installation de panneaux photovoltaïques.

préservation de la biodiversité :
- utilisation de matériel adapté dans le cadre du « zéro phyto ».
- récupérateurs d’eau de pluie pour arrosage et entretiens municipaux.

promotion de l’éducation à l’environnement :
- organisation des activités dans les établissements scolaires et de loisirs.
- sensibilisation des habitants aux économies d’énergie.
- actions de communication telles que la mise en place d’une application smartphone.

Un premier panneau, installé sur la façade de l’hôtel de ville, est l’élément central de la communication en centre-ville mais chaque action aura son propre dispositif d’information que ce soit par des panneaux similaires ou par l’intermédiaire de la presse et de l’application smartphone.

Cette dernière doit permettre d’informer les habitants sur toutes les animations et évènements agrémentant la vie de la commune. Mais elle devra surtout permettre de sensibiliser les habitants ayant téléchargé l’application sur les questions environnementales.

Un volet a été spécialement créé sur ces aspects et des notifications seront envoyées sur les smartphones concernant les actions mise en place au titre du TEPCV mais également au niveau du plan zero pesticides. Les informations ne s’arrêteront pas aux actions TEPCV et perdureront sur toutes les questions environnementales locales et générales en lien avec le réseau que la ville entretient avec la Direction Départementale des Territoires.

Cela permettra un maillage du territoire de la commune afin de sensibiliser le plus grand nombre.

Enfin, un article dans le bulletin municipal a permis également de renforcer la diffusion de l’information.

A l’image de son dynamisme, et pour poursuivre les engagements déjà initiés avant la signature de la convention initiale, la collectivité a déjà engagé un certain nombre de ses actions :

  • modernisation de l’éclairage public (650 points lumineux en centre ville) : la consultation est lancée en juin pour des travaux réalisés entre octobre 2017 et février 2018.
  • Ces actions seront complétées par une autre tranche réalisée dans le cadre des Certificats d’Economie d’Energie (CEE – dispositifs prévus par l’arrêté du 24 février 2017), ce qui portera le nombre de points lumineux changés fin 2018 à environ 800.
  • isolation thermique d’un bâtiment existant dans le cadre de la création d’une maison de service au public.
  • mise en place d’un enduit isolant sur les façades de l’école Jules Verne : réalisation en juillet-août 2017.
  • acquisition de véhicules électriques : livrés en juin 2017.
  • acquisition d’un matériel performant et écologique : réalisé en février 2017.
  • mise en place des panneaux d’informations et développement d’une application smartphone dédiée : un panneau mis en place et structuration des données en ligne prévue fin mars 2017.
  • création d’un parking de covoiturage : travaux prévus en juillet / août 2017.