Rénovation de l’éclairage public

publié le 5 avril 2019

Rénover judicieusement l’éclairage public de sa commune : un moyen d’associer gains financiers et environnementaux


La CCPL, née en 2017 de la fusion de 3 intercommunalités, compte une population de près de 18 000 habitants pour 57 communes dont la principale est Lannemezan avec 6 000 habitants.

L’objectif de la demande de subvention TEPcv en faveur de l’éclairage public est de permettre ou d’accélérer les travaux de rénovation énergétique pour diminuer les consommations et dans une intention de mieux éclairer. De plus, la proximité de la Réserve internationale du ciel étoilé (RICE) du Pic du Midi -les trois-quarts du territoire de la CCPL se trouve dans la zone tampon de la RICE- et l’adhésion de la Commune de Lannemezan et du SDE65 à ce programme d’amélioration des éclairages « CIEL ETOILÉ » ont été un atout supplémentaire pour l’élaboration d’un cahier des charges respectueux de l’environnement.

Pour cette première tranche de travaux, l’objectif de gains énergétique a été atteint puisque les économies générées ont été de 20 à 40 %. L’impact sur le ciel étoilé se verra après la deuxième tranche (notamment sur Lannemezan) avec une photo prise depuis le Pic du Midi pour être comparée à celle prise en 2011 (avant les travaux de rénovation).

La convention TEPCV a été signée le 18 novembre 2015 par l’ancienne Communauté de Communes du Plateau de Lannemezan et des Baïses qui avait la compétence « rénovation de l’éclairage public ». La subvention était de 315 200 € soit 80 % du montant de travaux hors taxe de 394 000 €.

Les objectifs étaient les suivants : optimiser l’allumage et l’extinction en mettant en place des horloges astronomiques en remplacement des cellules photoélectriques anciennes, rénover les armoires électriques pour faire de l’abaissement de tension, changer les luminaires de type « boule » (mauvais rendement, pollution lumineuse, lampes énergivores non commercialisées après 2015) et remplacer les tubes fluorescents qui ne sont plus commercialisés par des lampes LED.

Les gains obtenus vont de 15% à 86% de réduction de consommation énergétique. Les travaux sont sous maitrise d’œuvre du Syndicat d’Énergie des Hautes-Pyrénées pour toutes les communes sauf pour Lannemezan qui est sous maitrise d’œuvre d’Énergies Services Lannemezan, SEM en charge des énergies sur la Commune.
Cette action est poursuivie par une deuxième tranche faisant l’objet d’un avenant TEPCV.